Comment s’articule la spécialité SVT au lycée ?

Vous cherchez à intégrer un IFSI après le bac et vous vous demandez quelles spécialités suivre en première et en terminale pour mettre toutes les chances de votre côté ? Si aucune obligation n’existe, opter pour la spécialité sciences de la vie et de la Terre (SVT) est recommandé.

Les objectifs de l’enseignement des SVT au lycée

L’enseignement des sciences de la vie et de la Terre (SVT) au lycée vise à dispenser une formation scientifique solide préparant à l’enseignement supérieur. Dans le prolongement du collège, il poursuit la formation civique des élèves.

À partir de bases générales établies en seconde, les enseignements de spécialité des classes de première et terminale conduisent à des approfondissements, à des approches complémentaires et à des généralisations ainsi qu’à une pratique de méthodes et de raisonnements scientifiques plus aboutis.

Discipline en prise avec l’évolution rapide des connaissances et des technologies, les SVT permettent à la fois la compréhension d’objets et de méthodes scientifiques et l’éducation en matière d’environnement, de santé, de sécurité, contribuant ainsi à la formation des futurs citoyens.

Dans ses programmes, la discipline porte 3 objectifs majeurs :

  • renforcer la maîtrise de connaissances validées scientifiquement et de modes de raisonnement propres aux sciences et, plus généralement, assurer l’acquisition d’une culture scientifique ;
  • participer à la formation de l’esprit critique et à l’éducation civique en appréhendant le monde actuel et son évolution dans une perspective scientifique ;
  • préparer les élèves qui choisiront une formation scientifique à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et, au-delà, aux métiers auxquels elle conduit.

Thématiques étudiées

Les programmes de SVT sont organisés en trois grandes thématiques (chacune déclinée en plusieurs thèmes) :

La Terre, la vie et l’évolution du vivant

La science construit, à partir de méthodes de recherche et d’analyse rigoureuses fondées sur l’observation de la Terre et du monde vivant, une explication cohérente de leur état, de leur fonctionnement et de leur histoire.

Enjeux contemporains de la planète

Les élèves appréhendent les grands enjeux auxquels l’humanité sera confrontée au XXIe siècle : ceux de l’environnement, du développement durable, de la gestion des ressources et des risques… Pour cela, ils s’appuient sur les démarches scientifiques de la biologie et des géosciences.

Le corps humain et la santé

Les thèmes retenus permettent aux élèves de mieux appréhender le fonctionnement de leur organisme et de saisir comment la santé se définit aujourd’hui dans une approche globale intégrant l’individu dans son environnement et prenant en compte les enjeux de santé publique.

Mise en œuvre du programme

Toutes les thématiques traitées par l’enseignement de spécialité se prêtent à l’élaboration de projets que les élèves peuvent présenter lors de l’épreuve orale terminale. Ces projets peuvent adopter des approches variées, par exemple l’approfondissement d’un concept scientifique (par une approche bibliographique ou expérimentale, par un travail historique sur l’émergence de ce concept…), l’identification des applications pratiques (en santé, alimentation, énergie…) qui sont liées à telle ou telle découverte scientifique, les implications éthiques ou sociétales de tel ou tel savoir scientifique.

Les compétences travaillées sont les suivantes :

  • Pratiquer des démarches scientifiques : observer, questionner, formuler une hypothèse, en déduire ses conséquences testables ou vérifiables, expérimenter, raisonner avec rigueur, modéliser, argumenter
  • Concevoir, créer, réaliser : identifier et choisir des notions, des outils et des techniques, ou des modèles simples pour mettre en œuvre une démarche scientifique
  • Utiliser des outils et mobiliser des méthodes pour apprendre : planifier, recenser, extraire, organiser et exploiter des informations à partir de documents en citant ses sources, coopérer et collaborer dans le cadre de démarches de projet
  • Pratiquer des langages : communiquer sur ses démarches, ses résultats et ses choix, dans un langage scientifiquement approprié (oral, écrit, graphique, numérique), en argumentant
  • Adopter un comportement éthique et responsable : comprendre les responsabilités individuelle et collective en matière de préservation des ressources de la planète (biodiversité, ressources minérales et ressources énergétiques) et de santé

Envie de vous faire accompagner ?

Toute l’équipe pédagogique se tient à votre disposition pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous écrire et à nous suivre sur Instagram afin de ne pas manquer nos actualités ou à découvrir notre formule d’accompagnement.

Partagez cet article :

Émilie Ipotesi

Émilie Ipotesi

Emilie est la responsable pédagogique de la formation. Docteur dans le domaine scientifique, elle possède 15 ans d’expérience dans le secteur de la formation médicale et paramédicale.Emilie est responsable de la création des programmes de formation et de l’encadrement pédagogique des apprenants.